Que ferions-nous sans notre smartphone ou notre ordinateur ?

Aujourd’hui, au 21ème siècle, difficile de se passer de son ordinateur ou de son téléphone portable. On peut y travailler, regarder la télé, jouer ou même lire un livre. Du matin au soir, et ce même avant de dormir, difficile de lâcher notre smartphone.

Nous sommes donc continuellement exposés à la lumière bleue. Il est donc important de se renseigner sur les diverses solutions visant à se protéger de cette lumière, dangereuse pour les yeux mais qui est malheureusement partie intégrante de notre quotidien.

Mais alors, qu’est-ce que la lumière bleue ?

La lumière du soleil est un spectre composé d’un ensemble de particules électromagnétiques. Celui-ci inclut trois grandes familles: les rayons ultraviolets, la lumière visible et les infrarouges.

La lumière visible est la partie du spectre électromagnétique que l’œil humain est capable de détecter ; il s’étend entre 380nm et 780nm. Le spectre visible couvre toutes les couleurs, du bleu (400nm) au rouge (700nm). La lumière bleue s’étend entre 380nm et environ 500nm, elle est donc partie intégrante de la lumière visible. Elle est la lumière qui se diffuse le plus.

Où la trouve-t-on ?

On peut retrouver la lumière bleue à plusieurs endroits :

  • la lumière naturelle
  • la lumière artificielle (écrans d’ordinateurs, tablettes, télévisions, smartphones etc.)

Quels sont ses effets nocifs ?

Beaucoup d’entre nous ne se rendent pas comptes des effets nocifs liés à une trop grande utilisation de la lumière bleue. Lorsqu’un employé de bureau travaille en moyenne 8h devant son ordinateur, il est exposé à grande échelle à la lumière bleue, ce qui peut alors provoquer divers symptômes :

  • fatigue visuelle
  • yeux secs et irrités
  • maux de tête
  • troubles de la vision
  • perturbation du cycle circadien
  • temps de concentration réduit

Toutefois, la lumière bleue ne touche pas que les personnes travaillant sur écrans numériques ; elle touche également les personnes qui passent du temps sur leur téléphone, tablette ou leur télévision.

À savoir que l’on compte 74% des 12-17ans qui ont accès à un outil numérique.

Comment se protéger de nos écrans ?

Tout d’abord, il est recommandé de réduire la luminosité de l’écran, puis de faire des pauses toutes les 20 minutes. Peu de personnes le savent mais il existe des verres anti-lumière bleue qui permettent de reposer la vue et ainsi la protéger.

Ainsi, si vous pensez être en surexposition (“yeux qui piquent” notamment), il est donc conseillé de vous rendre chez votre opticien pour un petit contrôle !