En France, plus d’une personne sur deux souffrent de défaut visuel et plus d’un enfant sur 4 voit mal.

Hormis la gêne quotidienne, cela peut être un véritable obstacle dans la vie de tous les jours (école/travail, sur la route, sport…).

Dès que vous sentez que votre vue baisse ou que vous avez du mal à lire de près et/ou de loin n’hésitez pas, prenez un rendez-vous chez votre ophtalmologue qui réalisera des tests simples, mais qui pourront certainement vous apporter un confort de vision optimale.

La vision de loin

Vous avez sûrement déjà tous vu ceci :

echelle_monoyer

C’est l’échelle de Monoyer, elle est utilisée pour la mesure de la vision de loin.

Il existe deux types d’échelles utilisant des lettres en capitales, la première pour la vision à 3 mètres (elle se termine par NXV) et la deuxième pour la vision à 5 mètres (elle se termine par ZU).
Déterminé par votre ophtalmologue qui choisira une des deux échelles selon votre antériorité visuelle, il placera une des deux échelles à 3 ou 5 mètres (selon l’échelle) et vous demandera d’énumérer les lettres une par une.

Elles présentent toutes deux des lettres sur des lignes qui diminuent de façon croissante. Ces échelles mesurent votre acuité visuelle : elle est égale à la plus petite ligne que l’on peut lire sans effort. En fonction de votre résultat, vous aurez une acuité visuelle notée de 1/10ème à 10/10èmes.

Le secret de l’échelle Monoyer :

Si vous remarquez et identifiez bien l’échelle « 5 mètres » (se terminant par ZU), vous lirez sûrement le nom de son créateur Ferdinand Monoyer (lire verticalement du bas vers le haut sauf la dernière ligne).

La vision de près

Elle est mesurée grâce à l’échelle Parinaud (ci-dessous) :

echelle_parinaud

C’est un tableau comportant des textes dont les paragraphes sont écrits avec des caractères de taille décroissante. Le tableau est placé à environ 33 cm et l’acuité est mesurée de 1,5 (caractères les plus petits) à 14 (caractères les plus grands). Pour indication, la vision de près normale correspond au paragraphe n°2 (chiffre entouré sur la photo ci-dessus).

L’acuité visuelle est toujours mesurée sans correction puis avec afin d’évaluer la correction qui vous convient le mieux.