Quand on achète une paire de lunettes ou des lentilles on est souvent surpris sur le remboursement de la Sécurité sociale et de notre mutuelle santé, on dit souvent qu’on a une super mutuelle, car on la paie assez cher et qu’on va être super bien remboursé, mais une fois chez votre opticien vous vous rendez compte que la prise en charge n’est pas vraiment à la hauteur de vos espérances, il est donc important et nécessaire d’avoir une idée de ce que l’on va débourser.

La sécurité sociale et la mutuelle remboursent toutes les deux une partie de vos lunettes et/ou de vos lentilles de contact (sur présentation d’une ordonnance établie par un ophtalmologiste). Cependant, le remboursement est calculé à partir de taux précis et selon certains critères.

On vous aide à y voir plus clair :

Le remboursement par la Sécurité sociale

Le remboursement ne représente que quelques euros de la facture totale (en moyenne de 6 à 10 euros pour une paire de lunettes à 300€ chez l’adulte) vous l’aurez compris, l’autre partie reste à notre charge.

Le taux de remboursement est fixé par l’Assurance Maladie à partir d’un barème de référence appelé TR (tarif de responsabilité).

Si le taux de remboursement sur cette base est fixe (60%), les tarifs, eux, varient selon le degré de correction nécessaire et l’âge de l’assuré (divisé en 3 catégories).

La prise en charge en détail :

Les – de 6 ans :
Une ou plusieurs paires de lunettes peuvent être remboursées dans l’année si la vue évolue.

Monture : Prise en charge 60% d’un TR fixé à 30,49€, soit 18,29€
Verres : Cela dépend de la correction, pour les corrections basses c’est 60% d’un TR fixé à 12,04€ soit 7,22€ et pour les corrections hautes c’est 60% d’un TR fixé à 66,62€ soit 39,97€

Entre 6 et 18 ans :
Une seule paire de lunettes peut être remboursée dans l’année comprenant verre et monture.

Monture : La sécurité sociale prend en charge 60% d’un TR fixé à 30,49€, soit 18,29€
Verres : Cela dépend de la correction, pour les corrections basses c’est 60% d’un TR fixé à 12,04€ soit 7,22€ et pour les corrections hautes c’est 60% d’un TR fixé à 66,62€ soit 39,97€

Les Adultes (+18 ans) :
Une ou plusieurs paires de lunettes peuvent être remboursées dans l’année si la vue évolue.

Monture : Prise en charge de 60% d’un TR fixé 2,84€, soit 1,70€
Verres : Cela dépend de la correction, pour les corrections basses c’est 60% d’un TR fixé à 2,24€ soit 1,34€ et pour les corrections hautes c’est 60% d’un TR fixé à 24,54€ soit 14,72€

 

Les lentilles :


Il n’est plus question d’âge, mais de prescription, en effet seules les prescriptions précisant que vous êtes atteint de troubles visuels mal corrigés par les lunettes sont remboursées.

Quelques exemples d’affections concernées :

  • Astigmatisme irrégulier
  • Myopie égale ou supérieure à 8 dioptries
  • Strabisme accommodatif
  • Aphakie
  • Kératocône

Prise en charge de 60% d’un TR sur la base d’un forfait annuel de date à date, par œil, fixé à 39,48€, soit 23,69€ (que les lentilles soient réutilisables ou non, journalières ou hebdomadaires).

Selon la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), «l’Assurance maladie n’intervient qu’à hauteur de 6% de la prise en charge de l’optique », soit en moyenne « 8 euros pour un adulte et 38 euros pour un enfant ». Ces taux n’assurent donc pas une couverture optimale : si vous souhaitez minimiser les frais d’optique restant à votre charge, la souscription d’une couverture complémentaire est incontournable. © Toutsurmesfinances.com

 

Le remboursement par votre mutuelle

Plus de 90% des complémentaires santé sont dites « responsable ». Elles obéissent ainsi à des contraintes afin de responsabiliser les assurés dans leurs dépenses de santé. Si vous souhaitez plus d’information concernant le remboursement, vous devez vous renseigner auprès de votre mutuelle.
En général, la prise en charge pour la monture ne peut dépasser 150€ et pour les verres, là tout va dépendre de votre correction, cela peut varier de 50 à 850€.

Chez les Opticiens Perrin, nous avons opté pour le tiers payant afin de faciliter vos démarches.

Le Tiers payant


Partenaires de nombreuses mutuelles
, nous mettons en place le tiers payant pour vous éviter de faire l’avance des frais de la sécurité sociale et/ou de la mutuelle complémentaire.

Aujourd’hui, tous les Français bénéficient de la sécurité sociale et 92% d’entre eux souscrivent en plus à une complémentaire santé.

Contactez le magasin Optique Perrin près de chez vous pour vérifier s’il est partenaire de votre mutuelle.

Bon à savoir : Le décret du 14 avril 2007 autorise les opticiens, sous certaines conditions, à adapter, lors d’un renouvellement, une ordonnance de verres correcteurs datant de moins de 3 ans.

Les renouvellements à l’identique des équipements, les montures cassées par exemple ne bénéficient pas du tiers payant.

La sécurité sociale ne prend pas en charge les verres teintés sauf dans les cas de pathologie extrêmes.

La CMU

Cette Couverture Maladie Universelle (CMU) est attribuée par la sécurité sociale sous conditions de ressources. Les bénéficiaires de la CMU disposent dans nos magasins d’une collection de montures et de verres pour un équipement optique totalement, remboursé par la sécu. Vous êtes libre de choisir d’autres produits, en prenant à votre charge les dépassements.

L’offre CMU comprend le remboursement d’une seule paire de lunettes par an.

Si vous avez besoin de renseignements supplémentaires, n’hésitez pas à venir rencontrer nos opticiens en magasin. Ils seront en mesure d’établir avec vous votre devis optique.